Rossfeld est un petit village du Bas-Rhin d’environ un millier d’habitants. Situé en Alsace centrale dans la région du Grand Ried, il est traversé par la rivière La Zembs. La petite ville la plus proche est Benfeld.

Des origines romaines

Des fouilles entreprises à Rossfeld ont permis de découvrir que Rossfeld est situé sur un ancien site d’occupation romaine.
En effet, au 1er siècle avant JC, les romains avaient érigé un campement militaire Helvetus d’Antonin à l’emplacement de Ehl, annexe de Benfeld. Il est le siège de “la Grande Auguste”, 8ème légion romaine, et s’étend sur plus de 400 mètres de large et à plus d’un kilomètre vers le sud. Cette place forte militaire devient un important centre commercial dynamique nord-sud entre les marchands du nord et ceux du Proche-Orient. Le camp s’entoure donc d’une agglomération qui grandit au fil des année et grâce au système d’attribution des terres instauré par les celtes, chaque famille peut devenir propriétaire terrien pour développer l’agriculture et subvenir à ses besoins. C’est ainsi qu’une colonie romaine s’est établie là où aujourd’hui se trouve le village de Rossfeld.

Comment est né le nom Rossfeld, quelle est sa population ?

Les premiers actes notariés citant Rossfeld datent du Moyen-Age vers 1358-59, on y fait mention d’une ferme dont le nom était “Rosevelt”. Issu du dialecte germanique signifiant “Vett (l’endroit, le lieu) où pousse la Rose” (l’églantine rosée ou la roseraie). Le nom du village a évolué en Rosenfeld, Rossenfeldt, Rossefeld puis Rossfeld ou Rossfelden en 1470.

A cette date, on fait allusion pour la première fois à un attelage de chevaux tirant la charrue (en allemand : ross = cheval , feld = champ). Le blason primitif du village est le soc de charrue posé en bande sur fond bleu azur et il reste le blason officiel de Rossfeld à ce jour.

Mais la référence “chevaline” dans le nom du village a imposé le fer à cheval comme symbole du village : on le retrouve encore sculpté sur des bornes en pierre de 1746-47 en limite orientale de la commune et la mairie actuelle, construite en 1867, arbore un grand fer à cheval sculpté dans sa façade.

Rossfeld est resté longtemps un hameau : en 1663 le village ne comptait que 13 maisons, soit environ 50 personnes. A vocation agricole, à Rossfeld habitent principalement des journaliers, des cultivateurs, des bucherons, un meunier. Le village est la propriété des évêques de Strasbourg et certaines terres attenantes à l’ouest appartiennent au Baron Reinach de Werde et d’Uttenheim jusqu’à la révolution.

Pendant la seconde guerre mondiale, Rossfeld fait partie de ces villages qui se trouvent sur la dernière ligne défensive au sud de Strasbourg. Il sera libéré en 1944 par le Général Leclerc puis repris en 1945. S’ensuivra la bataille de Rossfeld où les allemands (à l’est) et les français (à l’ouest) se bombardent les uns les autres de part et d’autre de la rivière Zembs. Ce n’est que fin janvier 1945 que Rossfeld est enfin libéré.

La population, d’un peu plus de trois cents habitants au début du 19e siècle, a doublé en l’espace de cent ans. Depuis les années 2000, la population est en constante hausse et Rossfeld compte aujourd’hui environ un millier d’habitants.


Rossfeld aujourd’hui

Le village présente encore des maisons alsaciennes à colombages anciens. Le vieux logis du meunier datant du 16ème siècle est toujours présent le long de la rivière Zembs. Les habitants sont les Rossfeldois et Rossfeldoises.

La proximité de Benfeld (4km) a limité le développement commercial de Rossfeld : on y trouve quand même un dépôt de pain rue Principale, un bar-brasserie (tartes flambées, burger frites, knack) où l’on diffuse des matchs de foot en direct et un food truck présent les vendredis soir (de 18 à 20h30) où l’on peut acheter pizzas et tartes flambées.

Rossfeld ouvre gratuitement au public un terrain de pétanque (situé à la sortie du village à droite en allant dans la direction de Herbsheim), une aire multi-activités et un square de jeux pour les plus petits (rue du stade). Une petite bibliothèque est aussi ouverte au public (rue de Herbsheim, les lundis de 17 à 19h et les mercredis de 16 à 18h). Le village dispose aussi d’un terrain de foot pour son équipe municipale. 

A Rossfeld, vous pouvez solliciter les services d’un cabinet d’esthétique (voir notre page partenaires), de deux couturières, d’un salon de toilettage pour chien, d’une traductrice allemande, d’une coiffeuse.

Tous les autres commerces et services se trouvent à Benfeld : voir le détail sur cette page

 

Le blason de Rossfeld

La Mairie

Le clocher du village en 1945

Rossfeld en 1950

Rossfeld en 1950

Le logis du meunier

Réservez votre séjour

A l'aide de notre calendrier, définissez la période idéale pour vos vacances et réservez directement votre séjour sur notre site. C'est simple et rapide !

Une question ? Ecrivez-nous ou appelez-nous au 06 744 18 722.

Le Séchoir en images